Manger des aliments de qualité !

D’une pomme il y a 50 ans, à 100 aujourd’hui pour avoir l’équivalent en vitamines et minéraux… d’ 1 orange à 30 maintenant…

Vous l’avez certainement entendu!

Concernant la diminution des taux de vitamines, de minéraux et d’anti oxydants, nutriments essentiels des Fruits & Légumes (F&L)…les chiffres sont alarmants.

Exagération, catastrophisme ou réalité?

Dans tous les cas, ne restons pas fixés sur ces chiffres, car chaque étude avance des valeurs différentes et se faire peur est une impasse à notre l’évolution !

D’une production à une autre, la qualité du sol, le mode de production, les variétés végétales… sont autant de critères qui feront varier la teneur en vitamines et minéraux des F&L.

Lorsqu’il y a plus de 10 ans, j’ai quitté la pharmacie pour reprendre des études en agronomie sur le développement de la qualité des productions végétales, nous avions déjà des chiffres alarmants; mais peu de monde y était sensible.

Aujourd’hui c’est différent, l’inquiétude environnementale fait prendre conscience que les modes de productions ne sont plus adaptés.

L’agriculture intensive, le recours systématique aux traitements et engrais chimiques, ont appauvrit les sols, détruit la vie micro-biologique et la micro-faune indispensables au bon développement des végétaux.

Ce sont les principales causes de l’affaiblissement des taux de nutriments essentiels dans les végétaux qui nous sont vendus aujourd’hui.


La sélection de variétés pour un rendement plus important, ou pour une forme, une taille sélectionnée, pour servir le rangement dans les étals de la grande distribution … viennent aggraver cet appauvrissement.

A cela s’ajoute encore les récoltes trop précoces, avant mûrissement, diminuant encore les qualités nutritives et gustatives de nos indispensables F&L.

Les F&L développent arômes et nutriments lorsque qu’ils commencent à changer de couleur, à la lumière du jour…


Malgré ce constat peu réjouissant, n’oublions pas que nous avons accès à une nourriture variée.

Il est plus intéressant de prendre conscience qu’il y a une solution pour se nourrir mieux, que de rester dans l’impuissance.

Choisir ses producteurs…les plus respectueux!

Se tourner vers les producteurs bio et locaux, ayant souvent conservé des variétés anciennes, rustiques n’utilisant pas de pesticides ni d’engrais de synthèse.

En les privilégiant, nous ne contribuons plus à la production massive d’aliments ayant perdu leurs vertus, épuisant les terres, polluant l’air et l’eau, et incapables d’apporter les nutriments nécessaires à notre santé.

Les variétés anciennes, rustiques ont des qualités gustatives et nutritives supérieures aux variétés actuelles.

La conservation de leurs graines favorisent les résistances par sélection naturelle.

 

Les cadeaux du ciel et de la terre

Rappelons nous les rôles essentiels que joue la vie de la terre et le soleil dans le développement des végétaux :

Les bactéries et champignons des sols vivants oeuvrent gratuitement pour la qualité des végétaux, facilitant l’absorption des minéraux…

Les vers de terre sont les meilleurs jardiniers du monde.😁(1)

Et la lumière du soleil, grâce à la photosynthèse, fait le reste avec toute la micro-faune des sols ! 🌞

 

Production locale et maturité

Car si la récolte a lieu avant la maturité, nous perdons une grande partie des qualités nutritives et gustatives.

Nous nous privons de dons généreux de la nature.

Tous ces processus, qui s’opèrent jusqu’à maturité des fruits, concentrent les phyto-nutriments et arômes,  peaufinent la qualité nutritionnelle et gustative pour notre plus grand plaisir.

 

Bio (2) c’est bien ! Associé au Local et Saisonnier, permettant maturité sur pieds, c’est mieux !

Exporter à l’autre bout de la planète des produits dont il a fallu interrompre le cycle de maturation pour leur conservation est une ineptie !

Cueillir trop tôt c’est se priver des étapes qualitatives :

Car la maturation se fera lors des transports dans des réfrigérateurs ou en chambre froide, puis sera déclenchée par insufflation d’éthylène…, limitant les chances d’avoir les nutriments intéressants…

D’autres subiront des traitements de conservation type irradiation (oui vous avez bien lu : Certains cahiers des charges « bio » dans certains pays autorisent ce procédé) pour qu’ils arrivent en état dans nos assiettes…

Autant de facteurs réduisant la qualité de ce que nous absorbons.

 


Et en mangeant local, nous réduisons le gaspillage comparé à la grande distribution où les pourcentages de fruits et légumes partant aux ordures, donnent le tournis.

Pourquoi produire autant, dans de telles conditions, pour ne consommer qu’une infime partie de cette production et laisser des terres polluées, incapables de nourrir les prochaines productions, sans engrais chimiques, ni de se défendre contre les maladies et ravageurs car la vie des sols réduite à néant ne vient plus jouer son rôle équilibrant ?


L’impact sur notre santé et notre comportement alimentaire:

Ok, ok, on a compris, mais à quoi servent ces nutriments dits essentiels ?

Ils permettent nos fonctionnements métaboliques, enzymatiques:

Les carences font ressentir fatigue, diminution de l’immunité, sensations de fringales …

Oui les fringales si elles ne sont pas dues au stress, aux émotions mal accueillies ou à des troubles plus complexes du comportement alimentaire, proviennent du manque d’un ou plusieurs de ces éléments dans notre alimentation:

Notre corps tire tout simplement la sonnette d’alarme en nous signifiant par un besoin impérieux de manger, qu’il lui manque quelque chose: magnésium, vitamines B…

 

Quelques exemples de nutriments essentiels: 

Vitamine A : abricot

Vitamine C : fenouil, agrumes…

Anti-oxydants (polyphénols, acide ellagique, resveratrol..) : framboise, fraise, raisin… aubergine…

Potassium, Magnesium, Zinc : aubergine, courgette…

Fer, vitamine B9 : haricot vert

Silicium, Manganèse : poivron

 

Et les compléments alimentaires alors ?

Je ne m’étendrai pas sur ce sujet car il y a là aussi tout un business à l’oeuvre…

Et aucun de ces compléments n’arriveront à remplacer ce qui est naturellement présent dans les aliments et qui garantit notre précieux équilibre.

Dire que dans les années 60 est né le fantasme des pilules qui remplaceraient les aliments !

 


Avec des apports satisfaisant nos besoins physiologiques en vitamines, minéraux et phyto-nutriments, nous sommes donc :

  • en meilleure forme, avec plus de vitalité

  • notre système immunitaire est boosté

  • et plus vite rassasiés, avec une sensation de plénitude plus élevée à la fin des repas.


Les produits bio, locaux, récoltés à maturité contiennent plus de nutriments essentiels que ceux issus d’une agriculture conventionnelle non respectueuse de l’environnent et des rythmes de productions :

Ainsi à calories égales, les apports nutritifs, la qualité gustative sont hautement plus élevés pour les premiers.

Pour toutes ces raisons, vous comprenez l’intérêt (et le mot est faible), de consommer des végétaux produits en agriculture biologiquerécoltés à maturité et de saison, car les cycles naturels optimisent la qualité des productions.

Et si vous connaissez des cueilleurs d’herbes et plantes sauvages, vous vous offrez un apport nutritionnel décuplé, elles sont plus nourrissantes que les plantes cultivées !


Mangez en couleur: 

les fruits et légumes colorés: une mine d’or d’antioxydants !

La viande et la découverte du feu ont, certes, contribué au développement de notre espèce, mais elles ne sont pas les seules:

Nos lointains ancêtres consommaient beaucoup de baies très colorées, qui existaient en grandes quantités à l’état sauvage.

La synergie des nutriments végétaux a permis l’élaboration de nos organismes.

Faites le plein de nutriments essentiels notamment anti-oxydants en mangeant du raisin, des mures, myrtilles, framboises… d’origine biologique !


Une dynamique  intéressante :

Tu consommes bio, on produit bio !

Par le choix de nos achats, nous avons ce pouvoir de faire pencher la balance du coté sans pesticides de synthèse :

Le pouvoir de tourner le dos aux lobbies agrochimiques, et pencher du coté de l’agriculture biologique, beaucoup plus respectueuse de l’environnement.


Oui mais Bio c’est plus cher??

NOOOON !

Où achetez-vous vos produits et que consommez-vous? Voilà la vraie question !

Où:

AMAP et producteurs locaux qui vendent en direct, sont aujourd’hui moins chers que les produits conventionnels en supermarchés:

Alors quand on a la chance d’avoir des producteurs proches de chez soi,  privilégions cette ressource!

Renseignez-vous, ils sont nombreux maintenant, même si les régions en France ne sont pas encore à égalité…

Quoi:

Si certains produits sont plus chers, ce n’est pas le cas de tous !

Regardons de quoi nous avons besoin: les produits bruts sont maintenant souvent moins chers que dans les grandes surfaces !

Par contre tout ce qui concerne les produits transformés, emballés, exotiques… alors là le coût est supérieur.

Souvenons nous, manger mieux englobe le fait de ne pas consommer de produits transformés, qu’ils soient bio ou non, d’acheter local et de saison: un moindre cout pour la planète !

Et comme expliqué plus haut, en mangeant des produits de haute qualité nutritionnelle nous sommes plus rapidement rassasiés, plus en forme, c’est une réalité !

 

Et savez vous qui paye les coûts de dépollution de l’eau, les problèmes sanitaires dus à l’air et aux d’aliments pollués par les pesticides ?

Eh bien : vous, nous… tout le monde !

Ces coûts indirects sont beaucoup plus importants que la différence de prix à l’achat des produits bio et non bio.

L’impact sur notre santé?

Vous avez peut être vu l’article paru récemment « Manger bio diminuerait de 25% les risques d’avoir un cancer » (3)…

Nous informons enfin, la population des risques réels des pesticides.

Mais ne devrions pas plutôt lire :« Manger des produits issus de l’agriculture conventionnelle augmentent les risques d’avoir un cancer « !?…

 

Et, enfin, L‘INRA montre que le bio est plus efficace que les pesticides (4), dans un article paru cette année !

 

Alors mangeons Bio, Local et de Saison… des légumes heureux ! 🌞

 

🍐 Athénatur’ellement

🍇 Maude

 

 

 


ref:
(1) Vie et mort des sols par Lydia et Claude Bourguignon ...   https://www.youtube.com/watch?v=pcrrA-Am6oQ
    Claude Bourguignon - Proteger les sols...   https://www.youtube.com/watch?v=K7wbDr_P8NU

(2) Agriculture biologique : exempte de pesticides et engrais chimiques

(3) https://positivr.fr/manger-bio-diminue-risque-cancer-25-pour-cent/

(4) https://www.usinenouvelle.com/article/le-bio-plus-efficace-que-les-pesticides-selon-l-inra.N731619